print

Rechercher

Agenda

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
 

Abonnement

Liste de diffusion


Mots clés

Vous êtes ici : Accueil  >  Tuteurs Familiaux

L’UDAF renouvèle son intervention dans un IME

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

Comme nous l’avions fait en fin d’année 2015, l’UDAF a de nouveau animé (à la demande de l’assistante du service sociale de la structure), hier soir, jeudi 24 novembre, une réunion d’information sur les mesures de protection juridique au sein de l’Institut Médico-Educatif Fontaine Bouillant de Champhol.

Le responsable adjoint du service "Majeurs", de formation juriste, et la coordinatrice de l’Action familiale, de formation conseiller en économie sociale et familiale, sont intervenus conjointement auprès de parents dont leur enfant, en situation de handicap, a atteint la majorité ou tend à l’atteindre prochainement.

L’objet de cette réunion est d’informer des parents dont l’enfant va bientôt atteindre ou a atteint sa majorité et où se pose la question de la mise sous protection juridique (curatelle, tutelle).

Cette rencontre se veut être un temps d’échange et d’expression de la part des parents.

Les professionnels de l’UDAF ont notamment pour intérêt d’informer sur :

- les éventuelles raisons qui incitent à formuler une demande de mise sous protection juridique auprès du juge des tutelles,

- l’impact de cette mesure sur la personne protégée mais également sur l’entourage,

- ce que représente la gestion quotidienne d’une mesure de protection juridique,

- les avantages et inconvénients à ce que la mesure soit gérée par le parent, un membre de la famille ou un organisme professionnel.

Des échanges fructueux ont donc eu lieu entre les parents présents et les professionnels de l’UDAF où divers questionnements d’ordre juridique, théorique mais surtout pratique ont pu être abordés et notamment :

- l’influençabilité et la vulnérabilité qui sont souvent les raisons qui amènent à formuler une demande de mise sous protection

- le mandat de protection future pour autrui : un parent peut demander à un notaire la rédaction d’un acte notifiant, en cas de décès des parents, le nom de la personne désignée (et favorable) à la gestion d’une mesure de protection pour leur enfant

- la liberté et le respect des choix de vie de la personne protégée

- en cas de décès des parents, le devenir de l’enfant, devenu adulte en situation de handicap

- la notion de "subsidiarité" : la mesure de protection juridique n’est pas une obligation dès lors que l’enfant, en situation de handicap, a atteint ses 18 ans.

- le coût pour la personne protégée d’une mesure de protection juridique gérée par un organisme mandaté par le juge des tutelles

- le consentement aux soins

Les supports écrits remis aux personnes présentes leur ont permis de conserver une trace des informations transmises et ils peuvent à tout moment reprendre contact avec l’UDAF, dans le cadre du service ICTF.

Dernire mise jour le 25 novembre 2016

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr