print

Rechercher

Agenda

« novembre 2017 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
 

Abonnement

Liste de diffusion


Mots clés

Actualité associative

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Actualité associative

La France bénévole en 2016

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

Le réseau « Recherches et solidarités » vient de publier en juin les résultats d’une étude nationale consacrée au bénévolat en France. Cette enquête, réalisée auprès d’un échantillon de 6 667 répondants, apporte un éclairage intéressant sur la nature et les raisons de l’engagement bénévole aujourd’hui et sur son évolution récente.

Au cours des 6 dernières années, la proportion de français qui donnent gratuitement du temps pour les autres, est passée de 36% à 39%. Parmi les différentes formes d’engagement, le bénévolat en association est celui qui progresse le plus. On estime ainsi aujourd’hui à 13 millions le nombre de bénévoles investis dans les associations (soit près d’un français sur quatre). L’augmentation du bénévolat associatif depuis 2010 est plus particulièrement portée par les hommes, les générations de moins de 50 ans, et les plus diplômés. Les femmes, les plus jeunes et les moins qualifiés sont, quant-à-eux, légèrement en retrait et s’orientent un peu plus souvent vers un bénévolat de type informel. Enfin, malgré un repli régulier de l’engagement bénévole à partir de 50 ans (poids des responsabilités, lassitude, solidarité familiale, cumul emploi-retraite), les seniors de plus de 65 ans restent encore à ce jour les plus nombreux à s’engager.

De nombreux bénévoles ont pu observer ces dernières années une transformation significative de leur engagement. Un tiers d’entre eux déclare en effet exercer plus de responsabilités, porter plus d’intérêt à leurs missions et consacrer plus de temps au service des autres qu’auparavant. Parmi les principales motivations exprimées par les bénévoles interrogés, l’envie d’agir et d’être acteur dans la société, et ce dans un contexte actuel particulièrement difficile, mais également l’opportunité d’acquérir ou de valoriser des compétences dans le cadre d’activités associatives qui tendent à se professionnaliser. Les bénévoles sont à ce titre beaucoup plus exigeants aujourd’hui en ce qui concerne l’efficacité et l’utilité des actions qu’ils mènent au sein de leur association. Ceci expliquant le besoin prégnant d’être mieux reconnus.

| 1.6 Mo
Dernire mise jour le 7 juillet 2016

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr