print

Rechercher

Agenda

« novembre 2017 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
 

Abonnement

Liste de diffusion


Mots clés

Vous êtes ici : Accueil  > Action familiale  >  Aidants familiaux

Médiation familiale : quand y avoir recours ?

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

« La médiation familiale est une alternative pour toutes les familles touchées par l’avancée en âge ou la dépendance d’un proche.

Temps d’échange permettant l’ouverture d’un dialogue devenu parfois impossible, elle permet d’envisager des compromis et de trouver des solutions. »

Des conflits anciens ou sous-jacents peuvent éclater au sein des familles quand se posent les questions de l’accompagnement d’un proche dépendant.

Entre liens forts, sentiments de culpabilité, colère et épuisement, les relations avec l’entourage se compliquent.

Pourquoi faire appel à la médiation familiale ?

La dépendance d’un parent âgé met en branle des sentiments différents pour les membres d’une fratrie : chacun réagit en fonction de l’histoire de sa relation, de sa place dans la famille et de sa vie actuelle. Toutes ces émotions risquent de générer des conflits. La médiation permet de pacifier les relations familiales et d’aider chacun à prendre la place qu’il souhaite auprès de son parent. Ceci afin qu’il se sente épaulé, entouré dans ses vieux jours.

Quel est le rôle du médiateur ?

Le médiateur aide à restaurer la communication au sein de la fratrie et à trouver des accords concrets. Son rôle de négociateur permet dans bien des cas d’éviter de devoir faire appel à la justice, ce qui générerait stress et coût financier, et ne pourrait qu’envenimer la relation familiale. Il est possible de faire homologuer les accords pris en médiation par la justice.

Le médiateur familial peut également aider à :
- Trouver des organismes relais.
- Déterminer si une aide à domicile ou une entrée en établissement sont nécessaires.
- Répartir les charges domestiques et financières.
- Trouver des aménagements en fonction des disponibilités et des capacités de chacun.
- Opérer des choix administratifs ou juridiques.

Dans quels cas peut-il vous aider ?

De l’organisation du quotidien à l’avenir des biens de votre parent âgé… le domaine d’intervention du médiateur est vaste.

Elle est particulièrement appropriée en cas de :

- difficultés de communication entre l’aidant et la personne en difficulté de vie,
- désaccords dans la fratrie (suite à des prises de décision difficiles, comme la mise sous tutelle ou une modification du lieu de vie),
- tensions dans le couple du fait de l’impact de l’aide apportée à un proche.

= Point de vue de l’intérêt de la médiation par une psychologue, Michèle Guimelchain-Bonnet

Pour plus d’informations, contacter le service de médiation familiale de l’UDAF :

- 02.36.15.90.00

- 

Dernire mise jour le 7 novembre 2016

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr