print
Facebook

Rechercher

Agenda

« août 2018 »
L M M J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
 

Abonnement


Mots clés

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Des chiffres clés

Semaine 14 : 3 à 4% de la population choisit de ne pas avoir d’enfant

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

Selon Eva Beaujouan, une des auteures de l’ouvrage collectif "Parcours de Familles", publié ce 30 mars par l’Institut national d’études démographiques, "on ne peut parler de désir permanent de ne pas avoir d’enfant que pour une très petite partie de la population" estimée à 3-4%. "Le choix définitif d’une vie« libre d’enfant » reste rare", conclut-elle.

En effet, "le peu d’hommes et de femmes qui déclaraient ne pas vouloir d’enfant étant jeunes ont généralement changé d’avis." Et "à l’inverse, en fin de vie féconde, de nombreuses personnes , parmi celles qui n’ont pas eu les derniers enfants désirés, disent ne plus en vouloir".

Il semble que les circonstances déterminent beaucoup les intentions : "notamment, une nouvelle situation conjugale ainsi que l’avis du partenaire, peuvent faire changer d’avis, la décision se prenant le plus souvent au sein du couple".

Ce résultat est issu de l’étude du deuxième volet de l’enquête "Étude des relations familiales et intergénérationnelles" (Érfi), qui retrace les parcours de vie de 10 000 personnes en France.

Source : Beaujouan Eva, 2016, "Infécondité et fécondité tardive", in Arnaud Régnier-Loilier (dir.), Parcours de Familles, Ined, Paris, p. 285-298.

Dernire mise jour le 6 avril 2016

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr