[

Divers

Habitat, précarité sociale et énergie - Un manifeste pour agir, des acteurs mobilisés

La consommation d’énergie dans les logements occupés par des personnes financièrement fragiles pose de plus en plus de problèmes : augmentation de la sollicitation des fonds solidarité énergie, aggravation de la précarité, enchérissement des énergies, approche de la libéralisation du marché, état lamentable de nombreux logement à bas coût, etc...

On estime qu’au moins 300.000 familles sollicitent chaque année une aide sociale pour le règlement de leur facture d’énergie. Plus de 46 millions d’euros sont ainsi versés en secours. Encore ne s’agit-il là que d’un indicateur partiel et estimé parmi d’autres. L’ordre de grandeur serait de 100 millions d’euros concernant essentiellement l’électricité.

Un certain nombre d’acteurs se sont organisés pour faire face à ces problèmes. C’est ainsi que l’UNAF et 9 autres structures ont signé un document intitulé « Habitat, précarité sociale et énergie - Un manifeste pour agir, des acteurs mobilisés » .

Dossier complet sur le site de l’Unaf.


Voir en ligne : Manifeste Précarité Sociale et Energie


Sources : www.unaf.fr