[

Activités et services

"Impact du confinement : une charge supplémentaire pour les aidants" : Le CIAAF, dont l’UNAF est memebre, présente les premiers résultats sur les profils et évolution des situations d’aide pendant le confinement

La crise sanitaire liée au Covid-19 et plus particulièrement la période de confinement, a mis en lumière de nombreuses défaillances de notre système de santé et de l’accompagnement des personnes dites vulnérables. Ainsi, de nombreux accueils de jour et services d’aide à domicile ont dû cesser leur activité ou la réduire fortement. Or, le besoin d’accompagnement des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie liée à l’âge était toujours bien présent. Ce sont alors massivement les aidants familiaux qui ont fourni l’aide nécessaire à leur proche, qui ont assuré la continuité des soins ainsi qu’une qualité de vie décente. Durant le confinement, les associations membres du CIAAF, dont l’Unaf, ont été sollicitées par ces aidants familiaux ainsi que par les personnes dites vulnérables, inquiets face à la situation et décrivant des changements de situations importants. C’est pourquoi, le Collectif InterAssociatif des Aidants Familiaux (CIAAF), en collaboration avec l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES), a réalisé une enquête à laquelle 1032 aidants ont répondu entre le 24 avril et le 25 mai. Le premier tome, dédié à la présentation des profils et de l’évolution des situations d’aide pendant le confinement, dresse d’ores et déjà 3 constats alarmants. Détails en ligne. Le deuxième tome, dédié aux ressentis et aux besoins mentionnés par les aidants sera publié en décembre 2020.

Lire les résultats de l’enquête

#unispourlesfamilles #aidants