print
Facebook

Rechercher

Agenda

« novembre 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
 

Abonnement

Liste de diffusion


Mots clés

Articles choisis

Articles choisis

Articles choisis

Articles choisis

Articles choisis

Articles choisis

Vous êtes ici : Accueil  > Infos et Docs  >  Articles choisis

Les recettes pour sauver la planète !

LE PANIER DE COURSES DURABLE

Imprimer cette page Envoyer un message Recommander cet article fontsizeup fontsizedown

Et si parmi les bonnes résolutions de 2018, figurait celle de mieux manger pour faire d’une pierre deux coups : prendre soin de sa santé et de celle de la planète.

Le fait est que notre alimentation pèse très lourd en termes d’impact écologique. En France, manger pollue davantage que les transports  !

Sans doute mangeons-nous désormais trop vite, sans réfléchir à ce que nous avalons, sans chercher à savoir d’où vient ce que nous consommons. Pourtant les spécialistes s’accordent désormais sur les principales dérives de notre alimentation, des dérives qui mettent en danger la nature, et conséquemment le climat, dans un cercle vicieux qui joue invariablement avec notre santé.

LE PANIER DE COURSES DURABLE

Il y a quelques semaines, uneétude co-réalisée par WWF France et ECO2 Initiative a démontré qu’il était possible de changer ses habitudes alimentaires, et notamment la façon de faire ses courses, afin de réduire notre impact sur l’environnement tout en ne dépensant pas plus et en respectant le cahier des charges du ministère de la santé en termes d’apports nutritionnels qualitatifs.

Pour y parvenir, l’idée est d’augmenter significativement (+95%) la part de légumes, de céréales et de légumineuses aux dépens de la viande, des poissons sauvages et surtout des produits industriels transformés. C’est ce que l’on appelle le régime «  flexitarien » qui consiste à consommer 2/3 de protéines végétales contre 1/3 de protéines animales. En parallèle, il est aussi question de préférer les farines complètes aux farines raffinées qui sont le plus largement utilisées dans les pâtes ou le pain.

En réduisant la part de produits finalement très chers que sont la viande, le poisson et les produits transformés, on peut alors consacrer davantage de budget à des produits ayant obtenu des certifications qualitatives, comme celui concernant l’agriculture biologique, le « MSC » pour une pêche durable ou le Label Rouge. Ainsi ce panier durable a-t-il été élaboré pour coûter exactement le même prix que le panier moyen d’une famille de 2 adultes et 2 enfants pour une semaine, comme le montre l’infographie ci-dessous.

Enfin, ce panier durable a le bon goût de mettre en avant des produits plus sains, moins gras, moins salés, moins sucrés.

Le résultat de ce changement d’habitudes et d’achats alimentaires permettrait de réduire de 38% l’impact carbone par rapport au panier moyen actuel.

Lire l’étude complète

Dernière mise à jour le 24 janvier 2018

Envoyer un message

Recommander cet article

 
UDAF28 - http://www.udaf28.fr